Recherches sur les dialectes d’Alep, de Baghdad et du Caire au 19ème siècle. D’après le "Guide du voyageur en Orient" d’Elie Bérézine (1842-1845)

Details

Elie Bérézine (1818-1896), professore di lingue orientali all’Università di Kazan e San Pietroburgo, tra il 1842 e il 1845 intraprese un viaggio di studio in Oriente, portando con sé una decina di semplici dialoghi che chiese di tradurre a una serie di interlocutori anonimi incontrati durante il suo percorso. Nel 1857 pubblicò i risultati della sua indagine nella sua Guide du voyageur en Orient, oggi quasi introvabile, che riportava le traduzioni dei dialoghi nei dialetti neo-arabi di Baghdad, Aleppo e Il Cairo, trascritti in alfabeto arabo e latino. Questo volume raccoglie e riordina sinotticamente i dialoghi di Bérézine e la loro traduzioni dialettali, rendendo questo corpus più accessibile e consultabile da parte di linguisti e ricercatori, ed evidenziando ad un tempo i tratti distintivi di questi dialetti neo-arabi “catturati” oralmente verso la metà del XIX secolo.

Browse

Recent Submissions

Now showing 1 - 1 of 1
  • Publication
    Recherches sur les dialectes d’Alep, de Baghdad et du Caire au 19ème siècle. D’après le Guide du voyageur en Orient d’Elie Bérézine (1842-1845)
    (EUT Edizioni Università di Trieste, 2018)
    Kallas, Elie
    Elie Bérézine, professeur de langues orientales à l’Université de Kazan et Saint Pétersbourg, effectua entre (1842-1845) une mission de recherche en Orient, avec en main une dizaine de dialogues qu’il exposait à ses informateurs «anonymes», comme c’est le cas de plusieurs voyageurs en «Orient» pour qu’ils les traduisent. Plus tard (1857) il publia les résultats de cette mission dans son 'Guide du voyageur en Orient...' en y exposant d’abord ses dialogues (pp. 5-14), puis leurs traductions dans les dialectes de Bagdad (pp. 30-48), d’Alep (pp. 49-72) et du Caire (pp. 73-95). Le privilège de ce travail c’est d’avoir annoté le corpus en alphabet arabe transcrit en alphabet latin. Rares sont les spécimens de ce texte, publié par l’impr. de l’Univ. Impériale de Moscou et Saint-Petersbourg comme un mis au point de nouveaux matériels pour l’apprentissage des dialectes néo-arabes pour les voyageurs en «Orient». Le but de ce projet, laissant aux arabisants d’approfondir les aspects linguistiques qu’ils préfèrent, est celui de reposer l’oeuvre de Bérézine d’une manière mieux consultable aux chercheurs, rangeant d’une manière synoptique son questionnaire et ses dialogues, faisant suivre chaque énoncé de son questionnaire français, de ses variétés de Baghdad, Alep et du Caire; de rendre plus lisible ses transcriptions latines effectuées de façon aléatoire; d’illustrer certains traits linguistiques qui distinguaient entre eux ces dialectes au 19ème siècle; d’évaluer le but de sa mission et la crédibilité de son corpus linguistique.
      184  883